Matadi_PortUn conteneur de produits alimentaires appartenant à la société Satellite, une entreprise privée, vient d’être saisi dans la ville de Matadi, au Bas-Congo, avec tout son contenu. Son dépôt est également scellé jusqu’à nouvel ordre. Des experts de la Commission de lutte contre la fraude affirment que ces produits alimentaires sont impropres à la consommation

Il s’agit, notamment, des boîtes de mayonnaises, de tomates et de jus de fruit. Les enquêteurs ont pu observer que ces boîtes étaient imbibées d’un liquide lourd, apparemment un lubrifiant. La présence d’un lubrifiant tel que l’huile de frein a d’ailleurs été établie dans ce conteneur, d’après les mêmes enquêteurs. Les experts de la Commission de lutte contre la fraude sont formels : ces lubrifiants ont été mélangés aux produits alimentaires depuis l’embarcation. Une pratique pourtant interdite selon les lois internationales en matière d’importation. La société Satellite est aussi accusée d’avoir tenté une fraude fiscale. Elle aurait mélangé des produits alimentaires et des lubrifiants pour que sa marchandise soit sous évaluée. Cette entreprise encourt ainsi des poursuites judiciaires. Entre-temps, le conteneur a été saisi et son entrepôt fermé jusqu’à nouvel ordre, ont indiqué les autorités politico judiciaires de la ville. Le représentant de l’entreprise incriminée est resté injoignable