MuzitoLe Premier ministre Adolphe Muzito vient d’envoyer à Kisangani des fonds destinés au paiement des arriérés de la bourse des finalistes de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) dans la province Orientale, réalisant ainsi sa promesse faite en novembre dernier aux étudiants de cette province, a-t-on appris lundi au gouvernorat de cette entité provinciale.
Le vice-gouverneur de province, Joseph Bangakya Angaze, a annoncé cette nouvelle aux représentants des bénéficiaires réunis récemment au gouvernorat en présence des autorités académiques et scientifiques des institutions de l’ESU de Kisangani. M. Bangakya a souligné, a cet effet, la synergie du combat mené par l’autorité provinciale et les chefs d’établissements de l’ESU pour l’aboutissement heureux de ce dossier dont le résultat, a-t-il dit, est le fruit des efforts déployés par le gouvernement du Premier ministre Muzito.

Le ministre de la Justice invite le peuple congolais à soutenir la lutte contre la corruption
Le ministre de la Justice et garde des sceaux, Emmanuel Luzolo Bambi Lessa, a invité lundi le peuple congolais à soutenir, à adhérer et à s’approprier l’opération « Lutte contre la corruption et l’impunité » initiée par le gouvernement. Il a lancé cet appel au cours d’un point de presse tenu en son cabinet de travail dans le cadre de la poursuite de cette opération. M. Luzolo, ahuri de constater que beaucoup d’argent n’entre pas dans la caisse de l’Etat, a estimé qu’avec cette réalité, les attentes du peuple ainsi que ses conditions de vie ne pourront jamais, dans ces conditions, s’améliorer.

« Comme la justice se rend sur le territoire national au nom du peuple congolais, il va de soi que ce dernier a tout intérêt à s’inscrire dans ce combat », a indiqué M. Luzolo, demandant à la presse de relayer toutes les actions menées dans cette matière au niveau de la justice.

A propos du dossier sur des arrestations de quelques expatriés

Le dossier sur des arrestations de quelques expatriés en République Démocratique du Congo évolue normalement, a dit M. Luzolo, soulignant que les quelques expatriés arrêtés dans le domaine de génie civil (constructions, routes, etc.), le sont parce qu’ils sont avant tout des justiciables. Il a cependant reconnu que trois d’entre eux étaient provisoirement libérés pour des raisons humanitaires, avant d’affirmer que les enquêtes sont en cours et les services compétents au niveau des frontières devraient se justifier à propos de la fuite des sujets congolais présumés coupables.

Le ministre de la Justice a, par ailleurs, loué le contrôle effectué paisiblement, en ce qui concerne les soldes des militaires et des policiers, indiquant que ce contrôle a dégagé des reliquats importants et abouti aux arrestations des détourneurs de fonds dans ce cadre. Il a toutefois mis l’accent sur le fait que son combat ne s’attaque pas aux entreprises, prévenant que les portes des prisons seront ouvertes à tous les récalcitrants, quel que soit leur rang social.

Lancement à partir de janvier 2009 des grands travaux en RDC

Le gouvernement lancera, à partir de janvier 2009, des grands travaux pour la reconstruction de la ville de Kinshasa et des provinces, a assuré le coordonnateur de la cellule « Communication sur les actions de cette institution », Dédé Mulosa, dans un message qu’il a fait lors d’un culte d’action de grâce en l’Eglise « Le Rocher des anges », dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa.

M.Mulosa, qui expliquait la vision du gouvernement à des confessions religieuses, a souligné que les formalités administratives à ce sujet sont déjà terminées et que le matériel est déjà sur place dans le cadre de la coopération sino-congolaise.

Le coordonnateur de la cellule a, d’autre part, rappelé que le projet de budget de l’Etat
pour l’exercice « 2009 » estimé à 5.000.000.000 (cinq milliards) de dollars américains a, ceci, de nouveauté, que les ressources importantes proviennent des recettes internes, alors que, de tout temps, l’exécution des budgets posait des problèmes parce que l’essentiel de financement émanait de l’extérieur.

Il a fait savoir que toutefois, avec ce budget, pratiquement le double de celui de l’année 2008, chiffré à 2,3 milliards de dollars américains, le gouvernement peut être en mesure de mener des actions d’éclat à impact visible et immédiat. Il a exhorté les fidèles des églises, en particulier, et les Congolais, en général, à travailler d’arrache-pied pour maximiser les recettes de l’Etat.

Le coordonnateur a également évoqué la situation sécuritaire dans l’Est du pays, pour laquelle il a sensibilisé les compatriotes congolais à une prise de conscience aiguë, à la lumière de cas de tueries perpétrées par des éléments du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), mouvement rebelle de Laurent Nkundabatware. Il a souhaité, que les communautés vivent en symbiose en s’inspirant des ex-Premiers ministres Patrice Lumumba et Antoine Gizenga qui, a-t-il dit, ont consacré leur vie pour l’intérêt supérieur de la nation à l’image de la lutte qu’ils ont menée pour empêcher la balkanisation de la RDC.

M. Mulosa a, par ailleurs, invité les femmes congolaises à se donner à la culture maraîchère pour contribuer à pousser la RDC au développement intégral, faire face à la crise alimentaire mondiale.

Dans leur réaction, la responsable de l’église « Le Rocher des ages », la prophétesse Deborah, a salué le message du jour apporté par M. Didier Mutosa qui est, selon elle, une « première » dans l’histoire de cette église. Pour elle, « l’église n’est plus désormais seulement un lieu de prière, mais aussi un poumon de développement.


Source : Agence Congolaise de Presse