Militaires_FARDCLe commandant de la 8ème région militaire des Forces armées de la République démocratique  du Congo (FARDC) au Nord-Kivu, le général Mayala, a annoncé  dimanche l'ouverture d'un centre de brassage, dans les tout  prochains jours, à Mushake, ville de la province du Nord-Kivu (est) , pour accueillir les combattants désireux de réintégrer l'armée  gouvernementale. 

     Le général Mayala l'a déclaré au cours d'un meeting tenu à  Mushake, à l'issue d'une opération detinée à lever les barrières  sur l'axe Mushake-Goma, à 40 Km de la ville de Goma, qui avaient  été érigées par les combattants du Congrès national pour la  défense du peuple (CNDP, rebellion) et de la milice des Patriotes  résistants congolais (PARECO). 

     L'opération s'est déroulée en présence du chef d'état-major du  CNDP, le général Bosco Ntaganda, et du commandant des PARECO,  Mugabo Bagumu.   

     Vendredi dernier, les officiers dissidents du CNDP, ayant à la  tête l'état-major Bosco Ntaganda, se sont engagés dans une  déclaration à cesser les hostilités, à lever les barrières et à  remettre leurs combattants aux FARDC.   

     Samedi, le PARECO a emboîté le pas au CNDP en décidant, lui  aussi, de cesser les hostilités armées et d'intégrer ses  combattants au sein des FARDC.