KinshasaKinshasa, 21/01 (ACP).- Le ministre des Travaux publics et Infrastructures (TPI), Pierre Lumbi Okongo, a présidé, mardi au Rond-point Mandela à Kinshasa, le lancement des travaux d’élargissement et de modernisation du boulevard du 30 juin qui vont de la gare centrale au Magasin Kintambo dans la ville de Kinshasa.

Les travaux, qui s’inscrivent dans le cadre d’un programme couplé notamment le programme sino-congolais et le programme relais de la voirie urbaine de la ville de Kinshasa, consistent à élargir le boulevard du 30 juin par la suppression de la borne centrale, au renforcement de la chaussée et l’électrification de la voie sur une longueur de 11,20 Km.

Ils sont exécutés par l’entreprise chinoise CREC 7 pour une durée de 60 à 90 jours et pour un coût ne dépassant pas 12 millions de dollars américains dans l’unique objectif de rendre le trafic fluide et la capitale plus vivable à l’instar d’autres capitales du monde.

L’administrateur-délégué général de l’Office des voiries et drainage, Victor Tumba a relevé que l’entreprise CREC 7 va, après la suppression de la borne centrale, procéder à la stabilisation de la couche de fondation avec le ciment avant de mettre la couche de roulement en béton bitumeux.

Le conseiller principal du Chef de l’Etat en matière d’infrastructures, Kimbembe Mazunga a, quant à lui, relevé que l’élargissement et la modernisation du boulevard du 30 juin est une vision future du Chef de l’Etat Joseph Kabila en matière d’infrastructures de base en RDC.

A l’en croire, il s’agit également de la rupture avec l’ancien mode de construction des infrastructures qui n’intègre pas la dimension urbanistique, l’évolution de la population et la nouvelle technologie en vigueur dans le monde.