La ministre congolaise des Postes, téléphones et télécommunications (PTT), Louise Munga a annoncé lundi dernier que l'Inde a fait un don important d'équipements de télé-enseignement et de télémédecine à la République démocratique du Congo. Ce lot de matériel qui sera acheminé jusque dans la capitale congolaise au mois de mars prochain s'inscrit dans le cadre de la coopération entre l'Inde et la République démocratique du Congo.

L'annonce de la ministre des PTT arrive alors qu'elle revenait de l'Inde où elle a été en mission d'une semaine. Au cours de son séjour dans ce géant asiatique, Mme Munga inscrivait ses actions dans le cadre de la sensibilisation des opérateurs économiques indiens à venir investir en République démocratique du Congo. Pour rester dans son champ d'action, la ministre des PTT a dirigé sa quête d'investisseurs vers le domaine des Nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC).

Louise Munga qui était accompagnée en Inde par des administrateurs-délégués généraux du Réseau national des télécommunications n'a pas révélé ni la quantité ni le coût des équipements que l'Inde a bien voulu mettre à la disposition de la République démocratique du Congo.

Pourtant Louise Munga a tenu à souligner à son arrivée au pays que l'offre de l'Inde cadre avec l'objectif du millénaire qui exige notamment, l'interconnexion en matière d'information et de communication entre différents pays, au bénéfice des populations. L'équipement permettra d'instaurer des conférences-vidéos entre la République démocratique du Congo et l'Inde. Ce lien se fera encore plus sentir notamment au niveau des scientifiques, des chercheurs, des étudiants et des médecins entre les deux pays, un vrai partage d'expériences.

Les relations entre l'Inde et la République démocratique du Congo vont bon train. La concorde est d'autant plus visible dans le monde des affaires que plusieurs businessmen indiens ont d'ores et déjà investi considérablement sur le sol congolais. Parmi les secteurs de prédilection des hommes d'affaires indiens, il y a l'automobile, le commerce général ainsi que la pharmacie.

Etant donné que l'Inde est un monde informatique, la ministre congolaise des Postes, téléphones et télécommunications ne s'est pas du tout trompée d'adresse dans le souci de promouvoir son secteur. Car les nouvelles technologies de l'information sont une autre voie importante pour le développement.