Bosco_NtangadaL'émissaire de l'Union européenne dans la région des Grands Lacs a estimé vendredi que le général rebelle congolais Bosco Ntaganda devrait être arrêté au plus vite, bien qu'il participe à une campagne contre les rebelles hutus soutenue par les Nations unies. Bosco Ntaganda est inculpé de crimes de guerre par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, a rappelé à la presse le diplomate, Roland Van Der Geer. Il est notamment accusé d'avoir recruté des enfants pour combattre en Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo. Surnommé "Terminator", il est maintenant commandant en second d'une offensive conjointe lancée par le Congo et le Rwanda pour chasser les rebelles hutus du Front démocratique pour la libération du Rwanda (FDLR), au coeur d'un conflit qui se poursuit depuis une décennie dans la région des Grands Lacs.