Le député national, Jean-Claude Vuemba a dénoncé samedi le dépôt à Kinseke, groupement de Kampa, dans le secteur de Luila, territoire de Kasangulu, district des Cataractes (Bas-Congo, Sud-Ouest de Kinshasa) de trois fûts de déchets toxiques. Après son entretien avec le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Célestin Mbuyu Kabango qu'il a tenu informé de cette situation " grave ", Jean-Claude Vuemba de l'opposition, (élu de Kasangulu) n'a pas donné le nom de la société qui aurait commis cet acte " ignoble ", se bornant à préciser qu'il s'agit d'un camion qui a déposé ces trois fûts avant de les enfouir au mois d'octobre-novembre dernier. Une commission de l'environnement doit se rendre à Kasangulu lundi matin afin de mener une enquête à ce sujet, alors que les déchets continuent à dégager une odeur nauséabonde. Dans le cadre de ses vacances parlementaires, le député Jean-Claude Vuemba a informé le chef de l'administration du territoire du problème du train de l'ONATRA qui, chaque jour, transporte le soir vers Kasangulu un groupe de bandits, appelés à Kinshasa " Kuluna " qui, arrivés la nuit, volent, violent et sèment la terreur à Kasangulu, où la police nationale et les autorités territoriales ne disposent pas de moyens de combattre ces bandis. M. Célestin Mbuyi a promis de s'investir dans la lutte contre ce phénomène à travers des instructions aux services sous sa tutelle.