Les députés pétitionnaires ont décidé de déposer leur pétition entre les mains du président de l’Assemblée nationale, dès le retour de Vital Kamerhe au pays. Décision prise ce mardi après-midi, au cours de la réunion des députés pétitionnaires au Palais du peuple. En effet, cette pétition qui a recueilli 262 signatures, exige la convocation d’une session extraordinaire sur la présence des troupes rwandaises sur le territoire congolais

Conformément à l’article 56 du règlement intérieur de la chambre parlementaire, seul Vital kamerhe est habilité à convoquer ladite session pour débattre de l’entrée des troupes rwandaises au Nord-Kivu. A défaut de cette session, la question sera débattue en priorité à la session ordinaire du mois de mars.

Mais auparavant, dans l'avant midi, radiookapi.net a interrogé le député Emery Okundji, porte-parole de la dynamique des députés pétitionnaires sur la date du dépôt de leur pétitione et sur la démarche à suivre.
« Nous aimerions que la plénière des députés pétitionnaires puisse décider, fixer la date du dépôt de la pétition. Nous n’aimerions pas décider d’autorité. Donc d’ici quelques heures nous serons en réunion pour fixer la date du dépôt », a souligné l’honorable Okundji
Selon ce député, la majorité comme l’opposition aimeraient continuer avec cette dynamique, ne pas hésiter et surtout se plier à la volonté de tous les députés, donc à la dynamique de tous les députés nationaux acquis à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du pays.
Le président de l’Assemblée nationale étant absent du pays, auprès de qui doit-on déposer la pétition et qui est habileté à convoquer cette session ? Pour le porte-parole de la dynamique, cette question sera débattue et décidée lors de la réunion de ce mardi. Les députés vont le faire conformément au règlement intérieur de leur assemblée. Et selon ce texte, c’est le président de l’Assemblée nationale qui reçoit la pétition et convoque la session extraordinaire, a-t-il indiqué.