fardc_photosTout passant sur le tronçon Lulimba-Lubondja, en territoire de Fizi, dans la province du Sud-Kivu, est tenu désormais de verser une somme de 100 francs congolais, comme contribution à la ration alimentaire des éléments des FARDC commis à la sécurisation de ce tronçon. La mesure a été prise samedi au cours d’une rencontre entre les chefs locaux et les commandants FARDC à Lulimba, à 55 kilomètres au sud ouest de Fizi centre. Selon le chef de groupement de la place, plusieurs commerçants et passagers ont été victimes des cas d’extorsions et de rançonnements sur ce tronçon. Dimanche dernier, indiquent les sources, 14 000 USD et plusieurs articles auraient été ravis à des conducteurs des motos et aux commerçants qui se rendaient à Masisi. De son côté, le commandant adjoint de la 115e brigade fardc en place reconnaît que le manque de ration pour ses soldats reste une grande préoccupation