La plénière de l’assemblée provinciale du Kasaï-Occidental de lundi 16 février a été interrompue à la suite d’un pugilat qui a mis aux prises un député PPRD à son collègue du MLC. La confusion qui s’en est suivie a poussé le président de l’institution à lever purement et simplement la séance

Tout est parti d’un désaccord autour de l’ordre du jour proposé par le bureau de l’assemblée provinciale. La plénière devait débattre, entre autres, sur la mise à jour des groupes parlementaires et sur l’examen du rapport de la Commission politique, administrative et politique. Dans leurs interventions, les députés de l’opposition ont jugé inopportun de traiter de la question relative à la mise à jour des groupes parlementaires, estimant que l’assemblée avait d’autres priorités. Une thèse que la majorité parlementaire ne voulait pas entendre. La goutte d’eau viendra déborder vase lors de l’intervention du député PPRD David Mundayi. Les propos de ce dernier ont mis son collègue du MLC Jonas Shamba dans tous ses états et celui-ci n’a pas hésité à lui administrer un coup de poing suivi d’un deuxième. C’était la confusion générale, et le président des céans a été obligé de lever la séance