Union_europeenneLa mission de la Police de l’Union européenne en République Démocratique du Congo (RDC) (EUPOL/Congo) est prolongée jusqu’au 1er juillet 2009, en rapport avec le processus de réforme du secteur de la sécurité, a appris, mardi, l’ACP, à l’issue d’une séance de travail entre le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Célestin Mbuyu Kabango, et une délégation de l’UE, conduite par le représentant spécial de l’Union européenne pour la région des Grands lacs, Roeland van De Geer.

Selon M. Van De Geer, les défis à relever pour la réforme du secteur de sécurité, en général, et de la police, en particulier, sont énormes. Après les guerres qui ont sévi à l’Est du pays, la présence de la police dans cette partie du territoire national est un « symbole très important pour le rétablissement de l’autorité à l’Est de la RDC. Si la situation à l’Est du pays s’améliore, la police pourra prendre la responsabilité pour sécuriser le territoire et aider à la stabilisation de la paix et de la sécurité.

La mission de l’UE s’inscrit dans le cadre du soutien aux priorités du gouvernement congolais concernant la formation des éléments de la Police nationale congolaise, le renforcement de la police à l’Est et l’intensification de la coopération entre l’UE et les trois piliers de la réforme : la police, l’Armée et la justice.

Source : Acp/Kinshasa