bd_du_30_juinSur place, des véhicules de la régie de l'assainissement de la ville étaient présents pour le ramassage des arbres et autres déchets. Des embouteillages ont en même temps perturbé le trafic presque toute la semaine.

Malgré cela, certaines personnes n'ont pas manqué de saluer cette initiative : « Dans notre capitale Kinshasa, il n’y a pas de grandes routes. Donc, c’est normal qu’on puisse abattre pour agrandir un peu notre boulevard. »

D'autres par contre manifestent leur inquiétude sur le plan environnemental : « Par rapport à l’environnement, je crois qu’on est entrain de nuire. Et il y a aussi la beauté de Kinshasa, parce qu’on dit que c’est Kin la belle, Kin la verte. »

De son coté, la ministre provinciale de l'environnement, Thérèse Olenga, rassure que ces arbres seront remplacés par d'autres : « Il y a une pépinière au niveau de l’université de Kinshasa. Il y a environ 3 000 plantules qui sont déjà disponibles. Et on pourra, aussitôt terminés les travaux d’assainissement, les remplacer par d’autres. »

Il faut dire que les fortes pluies qui sont tombées sur la ville ont provoqué la chute de quelques arbres, facilitant ainsi la tâche des abatteurs.

Source : okapi