MENDELe ministre congolais de l’information et medias l’a déclaré lundi. Il réagissait ainsi aux propos du président rwandais. Paul Kagame a indiqué, au cours d’une conférence de presse au Rwanda, que si les deux pays en convenaient, de nouvelles occasions de coopération conjointes sont envisageables dans l’avenir, et pas nécessairement dans le cadre des opérations contre les FDLR

Lambert Mende explique : « Il y a le domaine de l’intégration économique. C’est que, lorsque vous allez à Goma, vous ne savez où commence Gisenyi, ni ou s termine Goma. Donc, c’est une interpénétration que l’on peut difficilement géré sans prendre des mesures d’intégration comme on le fait dans le cadre de la CPGL que nous avons décidé de relancer. Nous avons décidé de normaliser nos relations diplomatiques. Nous sommes eux peuples condamnés à vivre cote à cote. Quel que soit le passé de conflit qui nous amis les uns aux les autres, c’est ce que nous avons décidé. Nous avons, par exemple, des ressources communes en terme de gaz metane sous le lac Kivu. Nous allons les exploiter ensemble. Et je pense que c’est comme ça que nous pouvons aujourd’hui résoudre le seul grand défi auquel nous devons nous confronter, celui du sous-développement, de la pauvreté, aujourd’hui démultiplié par la crise financière internationale. »

Source : Okapi/kinshasa