MuzitoLe premier ministre a présenté mardi à Kinshasa le plan de stabilisation et de reconstruction de l’Est de la RDC. Selon Adolphe Muzito, ce plan vise la stabilisation de l’Est du pays, par l’amélioration de l’environnement sécuritaire et de la situation humanitaire

Ce plan vise tout d’abord à accélérer et étendre l’autorité de l’Etat dans les zones libérées, à travers le déploiement de la police, le redéploiement du système administratif et judiciaire et le renforcement des capacités opérationnelles des FARCD dans les provinces instables de l’Est, soient le Nord Kivu, le Sud Kivu, la Province Orientale et le Maniema.

Ce plan doit ensuite répondre aux besoins humanitaires énormes dans les zones citées. Sur ce plan, le gouvernement vise, entre autres, la facilitation du retour volontaire des réfugiés et des déplacés internes dans leurs milieux d’origine, et la protection des civils.

Enfin, le plan vise la stabilisation et la relance économique. Ce dernier volet attend d’être finalisé. Pour sa mise en application, l’Etat a besoin des ressources nécessaires évaluées en plusieurs millions des dollars. A titre d’exemple, pour le volet humanitaire, les besoins sont estimés à près de 500 millions de dollars. Le gouvernement prévoit une participation importante, mais il compte aussi sur ses partenaires, entre autres la Monuc et certains gouvernements.

Présent à la cérémonie, le chef de la Monuc a salué le plan adopté, réitérant l’engagement de la communauté internationale à aider la RDC.

Les USA accordent une aide de 700 millions de USD à la RDC

L’ambassadeur américain en RDC l’a annoncé mardi à Kinshasa, au sortir de l’audience lui accordée par le Premier ministre Adolphe Muzito. Il s’agit d’un appui du gouvernement américain à la RDC pour l’année en cours. Selon William Garvelink, ce montant sera consacré aux domaines de la santé, de l’éducation et de l’aide humanitaire. Par ailleurs, le diplomate américain a annoncé que les Etats Unis vont initier, dans les mois prochains, le programme de formation des FARDC.

Source : Okapi/kinshasa