conseil_ministresLe Conseil des ministres va examiner, ce mardi à Goma sous la présidence du chef de l'Etat, les problèmes qui se posent au Nord-Kivu. Parce que, "avec la paix, le travail commence maintenant", dans cette province, a affirmé hier Joseph Kabila, dans un meeting dan cette ville.

C'est dans une ambiance extraordinaire que le président Joseph Kabila, arrivé à 17H15' à Goma par route à partir de Butembo, s'est adressé en swahili à des milliers de Gomatraciens massés sur la place Bralima.

« Je suis venu, d'abord pour vous réconforter », leur a-t-il expliqué, annonçant pour ce mardi, dans la ville, la réunion du gouvernement. « Le Conseil des ministres va se pencher sur les problèmes économiques, sécuritaires et de la femme du Nord-Kivu », a-t-il déclaré, indiquant qu'« avec la paix, c'est le travail qui commence maintenant au Nord-Kivu ».

Il a exhorté la population à « veiller à ce que la paix ne soit pas entamée, soit par un acteur politique, soit par une communauté ». De son point de vue, « on ne peut pas manger la paix, comme on ne peut pas manger sans la paix ». Il a déploré le fait que les Cinq chantiers aient déjà commencé dans toutes les provinces « sauf au Nord-Kivu, à cause de la guerre ».

Rappelant avoir promis en campagne électorale de 2006 de restaurer en priorité la paix sur l'ensemble du territoire national et spécialement au Nord-Kivu, le chef de l'Etat est d'avis qu'« aujourd'hui que cette paix est restaurée et rétablie au Nord-Kivu à la suite de nombreux sacrifices, dont de nombreuses pertes en vies humaines, on doit sauvegarder la paix, tenir à la paix comme à la prunelle de ses yeux ».

A propos de cette autre promesse électorale qu'est la reconstruction de la RDC, il a annoncé qu’ « avec la paix, les Cinq chantiers vont démarrer au Nord-Kivu », appelant la population à s'impliquer. C'est dans cette perspective, a-t-il fait savoir, que le Conseil des ministres a inscrit à son ordre du jour de la réunion qu'il tient ce mardi à Goma, les problèmes économiques sécuritaires et de la femme du Nord-Kivu. A la demande de la population, le chef de l’Etat a instruit le Premier ministre pour s’occuper du Dossier Dutch, cette maison de placement qui a des démêlées avec la justice.

Les Léopards à Goma ce mardi

Les premiers mots du meeting du président Joseph Kabila à Goma ont été des « remerciements » à la population du Nord-Kivu pour son accueil partout où il est passé (Beni, Kasindi, Butembo, Kanyabayonga, Rutshuru, Goma) et un appel à « applaudir » les Léopards qui ont remporté, dimanche à Abidjan, grâce à leur brillante victoire 2-0 face aux Black Statrs du Ghana, la coupe de la première édition du Championnat d'Afrique des nations de football (CHAN), 35 ans après leur dernier sacre en 1974 au Caire (Egypte). « Les Léopards et la coupe seront ici à Goma mardi », a-t-il indiqué sous une salve d'applaudissements nourris.

Aux femmes du Nord-Kivu, il a adressé un message de réconfort à la suite des souffrances qu'elles ont endurées du fait de la guerre qui a longtemps ravagé cette province.

Le Premier ministre Adolphe Muzito, les membres de son gouvernement ainsi que de nombreuses autorités nationales et provinciales ont pris part à cette grandiose manifestation. A l'entrée de la ville, le président de la République a été fleuri par deux fillettes au nom de l'association « Soutien aux mamans de Goma », en présence du vice-gouverneur Feller Lutahitshirua, du maire Rashidi Tumbula et du bourgmestre de la commune de Karisimbi, Elie Ignace Sanvura qui constituaient le comité d'accueil.

Source : le Potentiel/kinshasa