Olive_KabilaLa cérémonie de remise de ce complexe scolaire baptisé du nom de la donatrice au ministère de l’Epsp, est intervenu à l’issue d’une messe d’actions de grâce célébrée dimanche dans l’enceinte de cet établissement par l’évêque de Boma, Mgr Cyprien Mbuka Nkwanga.

L’épouse du Chef de l’Etat, Mme Marie Olive Lembe Kabila, arrivée dimanche en visite familiale dans le secteur de Maduda, son village paternel situé dans le territoire de Tshela, district du Bas-Fleuve, au Bas-Congo, a fait don à la jeunesse de ce secteur d’un complexe scolaire ultramoderne comprenant douze salles de classe préfabriquées, une salle de réunions ainsi qu’un bureau administratif, sans oublier le matériel pédagogique et un groupe électrogène industriel pour l’éclairage et la climatisation.

La cérémonie de remise de ce complexe scolaire baptisé du nom de la donatrice au ministre national de l’EPSP, Maker Mwangu, est intervenue à l’issue d’une messe d’actions de grâces célébrée dimanche dans l’enceinte de cet établissement scolaire par l’évêque de Boma, Mgr Cyprien Mbuka Nkwanga,  en présence, outre la première Dame de la RDC qui a fait un aller-retour en hélicoptère, du gouverneur de province  Simon Mbatshi Batshia, des sénateurs et députés nationaux ainsi que des députés et ministres provinciaux du Bas-Congo.

Dans son homélie, le célébrant du jour a salué le geste de la donatrice en faveur de la jeunesse de ce secteur, en particulier, avant de rappeler ses nombreuses réalisations à « impact visible » en faveur de la population de la RDC, en général.

Prenant à son tour la parole à cette occasion, l’épouse du Chef de l’Etat a rendu hommage au Président Joseph Kabila Kabange, le qualifiant d’artisan de la paix en RDC, avant de remercier les habitants de Maduda de l’accueil chaleureux qu’ils lui ont réservé. « C’est un témoignage  non seulement d’attachement à ma personne en tant que fille du terroir, mais également de soutien au Président de la République pour ses efforts de pacification et de reconstruction du pays », a-t-elle lancé à la population.

Mme Marie Olive Lembe Kabila a, en outre, exhorté les parents à scolariser leurs enfants : « L’éducation est la base de tout développement », a-t-elle rappelé avant de souligner que cet établissement scolaire était exempt de toute coloration religieuse. L’épouse du Chef de l’Etat qui a situé la réalisation de ce projet de développement communautaire dans le cadre de sa contribution à la concrétisation des cinq chantiers du gouvernement initiés par le Président de la République, s’est déclarée ouverte à toute sollicitation en provenance des indigents, des orphelins et des veuves.

Le ministre de l’EPSP qui a, pour sa part, souligné « l’amour maternel » de la donatrice en faveur de la jeunesse locale, a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage de ce don, « afin d’honorer l’esprit de leur bienfaitrice ».

Auparavant, le gouverneur de province du Bas-Congo avait, dans son adresse de circonstance, félicité Mme Marie Olive Lembe Kabila pour l’encadrement de son époux, « attitude », selon lui, « rarement observée dans le chef des épouses de Présidents africains ». « Vos conseils à votre époux produisent des effets positifs pour la population », a-t-il renchéri, faisant ainsi allusion  à la paix retrouvée au Nord et au Sud Kivu.

Le chef de l’Exécutif provincial a, en outre, demandé à la première Dame de la RDC d’être l’interprète fidèle de la population du Bas-Congo du soutien que cette dernière voue à son époux.

« Nous vous remercions pour ce geste », a-t-il dit, ajoutant toutefois que le « grand merci » de ses administrés au Président Kabila ne sera manifesté que lors de l’élection présidentielle de 2011, lorsqu’ils lui accorderont un vote positif au premier tour, « afin de lui permettre de parachever son œuvre grandiose de reconstruction nationale ».

source : Acp