Kabila_visiteLe président Joseph Kabila a clôturé samedi son séjour au sud de la province, où il a passe 3 jours. Selon les autorités locales, c'est pour la première fois qu'un président de la République foule le sol du territoire de Fizi depuis l'indépendance. Un accueil chaleureux lui a été réservé sur place. Dans le seul meeting qu'il a tenu au chef lieu à Fizi centre, Joseph Kabila a lancé un message de paix et du développement de la région

Le président Joseph Kabila a parcouru 1800 kilomètres par route, principalement à l’Est du pays, pour apporter ce message de paix au chef-lieu du territoire de Fizi. Dans un langage rassurant et plein d’espoir, il a demandé à la population locale de se ranger derrière lui pour sauvegarder la paix déjà acquise. « Pour ce faire, tout le monde doit se mettre à l’ouvrage, sans se confondre aux groupes armés encore actifs dans la région », a déclaré le Chef de l’Etat.

Parlant des groupes armés encore actifs, Joseph Kabila a affirmé qu’ils avaient le choix entre la vie civile et la réintégration dans l’armée régulière. Pour reconstruire Fizi, le chef de l’Etat affirme avoir besoin des réfugiés congolais se trouvant encore en Tanzanie et ailleurs. Il les invite à regagner leur territoire.

Parmi les projets révélés par le président Kabila, il y a la réfection de la route entre Uvira et Baraka, l’électrification de Fizi à partir de Force Bendera, dans les limites du Nord Katanga, ainsi qu’un projet dans l’éducation. Le cortège présidentiel est reparti de Fizi par route ce même samedi pour Kinshasa.

Par ailleurs, selon des informations recueillies auprès de l’armée, de la police et d’ONG des droits de l’Homme, des arrestations ont eu lieu juste après le passage du cortège présidentiel à hauteur de Baraka. Une autorité locale ainsi qu’une dizaine de jeunes gens sont détenus dans les cachots de la police pour des motifs non encore révélés