Le Premier ministre Adolphe Muzito a quitté Kinshasa  mercredi  pour une visite de réconfort aux habitants des localités de Sava et Kunzi, dans le territoire de Mbanza-Ngungu, au Bas-Congo (Ouest de la RDC), à  la frontière   avec la province angolaise de  " Do Zaïre",  villages  assiégés par des policiers angolais qui y ont hissé le drapeau de leur pays au motif que cette partie du territoire appartiendrait à l'Angola.

Cette visite à la population qui subit actuellement des réprésailles de la part des ces hommes en uniforme va lui permettre de palper du doigt les réalités sur le terrain.

Cest depuis plus de  deux mois que les policiers angolais  occupent ces localités, rappelle-t-on.  Le gouverneur du Bas-Congo qui a rencontré récemment le Premier ministre, a trouvé suspect l'acharnement de ces policiers à demeurer sur les lieux. Pour  régler ce conflit, le Preminier ministre avait plaidé pour une action diplomatique de grande envergure