trainLe président kanyan Mwai Kibaki a quitté dimanche Nairobi pour une visite officielle de trois jours  en Zambie durant laquelle il participera à une réunion régionale  sur les infrastructures. 

     Selon un communiqué publié par la présidence du Kenya, le  président Kibaki participera à la conférence de Lusaka organisée  par le Marché commun de l'Afrique de l'est et australe (COMESA),  la Communaute de développement de l'Afrique australe (SADC) et la  Communaute d'Afrique de l'est (EAC). 

     Les partcipants à la conférence doivent discuter des moyens  de collecter de fonds pour construire des infrastructures dans les trois organisations régionales. 

     Le manque d'infrastructures est considéré comme le plus grand  obstacle au commerce inter-africain et à un réseau social sur le  continent africain. 

     Les trois communautés économiques africaines bénéficient de  l'appui des bailleurs de fonds pour lancer une nouvelle initiative d'infrastructures visant à offrir à l'Afrique de l'est e australe  des opportunités commerciales. 

     Le département britannique au développement internationale et  d'autres agences internationales ont proposé un projet d'aide  pilote au commerce en vue d'établir deux coulours économiques pour relier le port de Dar es-Salaam (Tanzanie) à Copperbelt (Zambie)  et à la République démocratique du Congo. 

     Le COMESA a déjà crée un fonds spécial pour développer les  infrastructures. 

     La région envisage d'ouvrir davantage les frontières et  d'améliorer ses réseaux ferrés et routiers afin d'élargir l'accès  de ses produits à des marchés et de favoriser la croissance  économique et les investissements.