Mbuza_mabeAdmis il y a deux semaines, dans un état critique, au Centre Médical de Kinshasa, dans la commune de Gombe, le général Mbuza Mabe, commandant de la Base militaire de Kamina, a été finalement transféré en Afrique du Sud, accompagné de son épouse et de son médecin traitant. Aux dires de ses proches, sa santé s’est davantage détériorée au courant de la semaine dernière. C’est donc un officier général très malade et fortement affaibli, qui a de plus en plus du mal à s’exprimer, qui a été embarqué dans un avion vers le pays de Nelson Mandela. Et sa famille, consciente de la gravité du cas, convie des millions de Congolaises et Congolais à joindre leurs prières aux siennes pour que le Très Haut fasse grâce au général Mbuza Mabe, afin qu’il puisse rapidement retrouver la plénitude de ses facultés physiques et mentales, pour le bien de la patrie qui a encore grandement besoin de ses services. Tout en se réjouissant de l’impact du SOS qu’elle avait lancé en direction de la Nation, par le biais du Phare, elle déplore néanmoins la lourdeur de la machine administrative congolaise dans le traitement de son dossier de transfert à l’étranger.

Vive indignation des Congolais de la diaspora Depuis l’annonce, le jeudi 02 avril, par le quotidien de l’avenue Lukusa, de la nouvelle de l’hospitalisation du général Mbuza Mabe, des difficultés de sa prise en charge par sa famille et de ce qui a paru comme son abandon par la hiérarchie politique et militaire, le téléphone du Phare s’est trouvé submergé par des coups de fil en provenance des Congolais résidant dans d’autres pays d’Afrique, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Tous commençaient par exprimer leur indignation en apprenant que la famille du malade était butée à des difficultés financières et administratives avant d’exiger des numéros de contact utiles pour la mobilisation des moyens conséquents et urgents pour suppléer à ce qu’ils considéraient comme une défaillance des pouvoirs publics. Le Phare s’est fait le devoir de communiquer à la ronde les coordonnées des proches de Mbuza Mabe à sa disposition. Et, vendredi déjà, des messages électroniques et téléphoniques étaient lancés de partout, en vue de l’organisation rapide des collectes en faveur du grand malade. Des élans de solidarité au pays Hormis des Congolais de la diaspora, de nombreux opérateurs politiques, dont des députés et des sénateurs, sont passés par Le Phare pour obtenir des numéros de contact avec la famille de Mbuza Mabe. Des sources dignes de foi ont indiqué à notre Rédaction que des élans de solidarité en faveur du patient se sont spontanément manifestés. Plusieurs députés et sénateurs ont fait parvenir à sa famille, directement ou par personne interposée, leurs contributions financières. De nombreux compatriotes de l’arrière-pays, informés de la santé précaire du précité, se sont mis à eux aussi à se cotiser. Intervention de Joseph Kabila Mais c’est finalement le Chef de l’Etat Joseph Kabila qui a pris la décision salutaire de prendre en charge le transfert du général et les soins liés à son hospitalisation en Afrique du Sud. Puisse cette décision favoriser le rétablissement rapide de ce digne fils du pays et son retour à Kinshasa en possession de tous ses moyens physiques pour servir encore et toujours l’armée nationale et l’ensemble de ses concitoyens. Nos prières l’accompagnent en Afrique du Sud.

Source : le phare