Assembl_e_nationaleLe député national Serge Amuri, membre du Groupe Parlementaire des Indépendants (GPI), a tenu un point de presse dimanche à son cabinet de travail, au Château Margaux à Gombe. C’était pour dénoncer le détournement d’une somme estimé à 78.400 dollars américains issus des contributions des membres de cette plate-forme. Indexant, dans cette malversation, son collègue député Tryphon Kin Kiey Mulumba, élu de Masi-Manimba, Serge Amuri a rappelé que ce sujet a fait l’objet de sa motion incidentielle lors de la plénière du jeudi 02 avril 2009 à la Chambre Basse, au cours de laquelle il a sollicité l’intervention du Comité des sages pour l’examen de ce contentieux.

S’agissant de la responsabilité directe de Tryphon Kin-Kiey, il a souligné que ce dernier, en sa qualité d’ordonnateur, avait opéré, durant l’année 2008, des prélèvements pour des motifs personnels (voyage à Kigali, Masi-Manimba par exemple) et non connus d’autres membres du groupe parlementaire. « Pire, il n’a jamais restitué, malgré sa reconnaissance des actes posés. Et, toutes les tentatives pour régler ce itige au niveau de notre structure se sont avérées nulles. Ainsi, si l’honorable persiste dans sa position de ne pas rembourser, il sera sanctionné conformément à nos textes… », a clamé Serge Amuri. A l’en croire, Kin Kiey encourt le risque de ne plus représenter le GPI lors de la conférence des présidents qui précède la plénière de l’Assemblée nationale. « C’est une question de moralité… », a-t-il conclu.

Source : le Phare/kinshasa