FARDC_TroupesDes affrontements sont signalés depuis le samedi dernier entre les miliciens du Front populaire pour la justice au Congo, FPJC, et les FARDC dans plusieurs localités du territoire d’Irumu. Plusieurs sources aussi bien civiles que militaires indiquent que ce sont des forces loyalistes qui ont lancé une offensive généralisée sur plusieurs positions des miliciens. Aucun bilan n’est connu pour l’instant

Selon certaines sources proches des miliciens, les FARDC ont attaqué les positions du FPJC à Poto Poto, village situé à plus de 70 kilomètres au sud de Bunia. Selon les même sources, les forces gouvernementales ont été repoussées à Rwadenge, un village proche Tcheyi, à une dizaine de kilomètres de Poto Poto. Des violents combats y ont été signalés hier dimanche. Ce lundi matin, les habitants de Komanda et d’Irumu ont entendu encore des détonations d’armes. L’administrateur du territoire d’Irumu a déclaré que les combats se déroulaient dans plusieurs villages de sa juridiction, notamment à Ero et à Bukiringi

D’après un officier de la 13e brigade intégrée, l’offensive menée depuis samedi dernier par les forces loyalistes, vise à neutraliser les miliciens de FPJC. Les états-majors de deux camps n’ont pas pu être rejoints pour avoir le bilan des combats.

Source : Okapi/Kinshasa