« Les chefs d’établissements doivent accepter les élèves dans leurs écoles sans exiger le paiement de ces frais », a déclaré le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel. Il répondait à l’appel à l’aide d’une mère

D’après Maker Mwangu, son ministère vient du reste de prendre une décision qui sera bientôt appliquée. Les problèmes de frais devront être directement traités entre parents et chefs d’établissements. L’objectif de cette mesure est d’éviter de perturber l’éducation des élèves avec des questions d’argent.

« Nous tenons à ce que demain tous les chefs d’établissements puissent recevoir les élèves sans demande de frais scolaires. Nous n’avons pas encore atteint la gratuité, l’école continue à demander les frais scolaires et il faut que ces frais soient payés directement par les parents. Nous allons refuser le paiement par l’entremise des enfants » a déclaré le ministre.

Source : okapi/kinshasa