Tracteur_agricoleLe vice-Premier ministre en charge des besoins sociaux de base, Mobutu Nzanga, se dit déterminé à appuyer le secteur agricole en République démocratique du Congo. C’est ce qui ressort de l’audience qu’il a accordé hier jeudi 23 avril 2009, dans son cabinet de travail, au Directeur de la région/Afrique de l’Institut international pour les recherches et la politique agricole (IFPRI), John Ulimwengu.

Au cours de leur entretien, les deux personnalités ont examiné les possibilités de suivi de la relance du secteur agricole en RDC. Cela, afin de faire face à la crise financière internationale, qui frappe de plein fouet notre planète. Au sortir de l’audience, le Directeur de l’IFPRI s’est dit satisfait de l’attention qu’a accordée le vice-Premier ministre à cette question de relance agricole. Pour lui, il était également question, au cours de cet entretien, de réfléchir sur la possibilité de penser à l’organisation d’une conférence sur la relance économique en RDC. Un projet, à en croire John Ulimwengu, qui a été conçu par son organisation, puis proposé à Mobutu Nzanga, alors ministre de l’Agriculture au mois de septembre 2008. A ce propos, a constaté John Ulimwengu, la vision du vice-premier ministre en charge des Besoins sociaux de base est restée la même. « Nous avons remarqué que le vice-Premier ministre garde la même vision. Celle de rendre le secteur agricole beaucoup plus vivant en RDC », a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « Nous sommes de ceux qui pensent que le secteur agricole doit jouer un rôle d’amortisseur, par rapport à la crise financière internationale qui frappe le monde entier ».

A signaler que l’IFPRI est un organisme qui œuvre pour la valorisation de l’agriculture dans plusieurs pays à travers le monde. Il compte réaliser beaucoup d’actions en RDC.

Dans un autre registre, Mobutu Nzanga a accordé une autre audience à la présidente de Debout Mamans pour la Protection de l’enfant congolais, Dorcas Kiliyo. Une organisation qui s’occupe de la promotion et la valorisation de l’enfant en RDC.

A l’issue de leur entretien, Dorcas Kiliyo s’est déclaré flattée par l’attention que Mobutu Nzanga attache à la question. Selon elle, le vice-Premier ministre est très sensible aux questions de l’enfant congolais. « Le vice-Premier ministre nous a rassuré de son soutien à toutes nos initiatives », a fait savoir Dorcas Kiliyo.

source : le Potentiel/kinshasa