prisonD’après l’autorité municipale de Matete, ces hors-la-loi s’attaquaient aux passants, le jour comme la nuit à l’aide d’armes blanches, en arrachant même leurs biens, argents et blessant d’autres.

La Police nationale congolaise (PNC) vient de mettre la main en l’espace d’un mois dans la commune de Matete, à Kinshasa, sur cent (100) délinquants transférés au Centre pénitencier de Makala. L’autorité municipale, Gaibene Thierry Bayllon, qui a livré cette information mardi à l’ACP a indiqué que ces hors-la-loi s’attaquaient aux passants, le jour comme la nuit à l’aide d’armes blanches, dépossédant certaines victimes de leurs biens et argents et blessant d’autres.

Ces délinquants étaient dénoncés par leurs victimes et parfois arrêtés par les patrouilleurs motives. Il a indiqué, avoir personnellement arrêté les délinquants dans ses patrouilles nocturnes entre minuit et quatre heures accompagné de ses gardes du corps. Ces délinquants étaient jugés en public par un officier de police judiciaire « OPJ» qui les a condamnés et transférés au CPRK, en attendant leur transfert définitif, a-t-il souligné. Depuis, une accalmie est observée à Matete, affirme M. Bayllon.

Source : Acp