MicroLe ministre de la Communication et Medias Lambert Mende Omalanga vient de signer une note interdisant aux stations de radiodiffusion et télévision de diffuser des chansons et spectacles citant des noms des autorités et des personnes revêtues des mandats publics. Pour Lambert Mende, Il faut distinguer ce qui est commercial dans lequel il est interdit de citer ces autorités et tout ce qui peut aider à la mobilisation publique.

Pour le ministre Mende, il faut faire la distinction entre ce qui est commercial pour lequel il ne faut pas citer les personnalités politiques (cela ne fait pas aussi sérieux. Ce n’est pas de la marchandise qu’il faut vendre. C’est des gens qui font un travail qui ne peut pas rentrer dans le show business) et les actions qui concernent les travaux d’utilité publique pour lesquels ce serait une contribution des autorités que l’on cite pour mobiliser le public.

Source : Okapi