unikinCe test d’évaluation est prévu du l5 au 16 mai courant à l’Université de Kinshasa, Unikin. Ces étudiants venus pour terminer le cycle normal à la faculté de médecine, protestent contre ce test d’évaluation, au motif que ce sont les mêmes professeurs de l’Unikin qui leur donnent cours en provinces, en qualité de professeurs visiteurs

Selon le doyen de la faculté de Médecine, il est impérieux qu’en pareille circonstance, les candidats soient évalués sur base d’un concours. Il justifie cette disposition au motif que les étudiants concernés proviennent des extensions universitaires du pays profond où ce genre d’enseignements ne répond pas toujours aux normes requises. Et d’ajouter qu’à l’issue de ce test, les meilleurs seront retenus à terminer leur cycle doctoral à l’Université de Kinshasa.

Non contents de cette procédure académique, les étudiants concernés ont sollicité la médiation du politique au niveau du bureau de l’Assemblée nationale. Cependant, rien n’a transpiré de l’entretien qu’ils ont eu lundi avec Evariste Boshab, président de la chambre basse du parlement. Du coté du ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire, le ministère de tutelle, c’est le silence radio. Contacté, un proche du ministre a indiqué que le professeur Mashako Mamba, en mission à Lubumbashi, n’est pas disposé à répondre à nos questions.

Source : Okapi