bless_s_violences_KivuPlusieurs dizaines des personnes auraient été tuées et plusieurs autres blessées lors d’une attaque perpétrée par des rebelles hutus rwandais des FDLR dans le village de Busurungi. L’attaque a eu lieu le week-end dernier dans le groupement Walowa Luanda, en territoire de Walikale

La nouvelle a été donnée par des sources locales dans le territoire de Walikale. L’Assemblée provinciale du Nord-Kivu l’a confirmée ce mercredi au cours d’une plénière. Les habitants de Walowa Luanda parlent de 62 morts et de plusieurs blessés, tous des civils. Un véritable massacre, disent-ils. Le député provincial Bwira Shemusimiwa, élu de Walikale, qui a avancé exactement le même chiffre, parle, lui, d’une tragédie qui se déroule dans son fief électoral. « Les FDLR sont arrivés, ils ont incendié le village et tué 62 personnes. Vous savez, les FDLR sont nombreux là, ils pillent, violent… Ils sont arrivés, ont assiégé le village et tiré dans tous les sens... », s’est-il lamenté.

Selon toutes ces sources, la région est quasiment déserte. Les habitants de Chambucha, Lukaraba, Biriko, notamment, ont fui leurs villages, les uns se dirigeant vers Kalembe, et les autres vers Hombo et Musenge. Ils sont sans assistance.

Source : Okapi