bcc_siegeSe rapprocher davantage de la population congolaise, témoigner sa solidarité à celle-ci en cette période post-conflit, accompagner le gouvernement dans ses efforts pour subvenir aux besoins essentiels de la population. Autant de motivations qui expliquent le geste à caractère social posé par la Banque congolaise en faveur de l'hôpital général, de l'hôpital de Kintambo, de l'hôpital Saint Joseph et de la Fédération congolaise des personnes vivant avec handicap.

La cérémonie solennelle de remise de ce don destiné à la population kinoise a eu lieu le samedi 16 mai 2009 à l'Esplanade de la Banque congolaise. Et ce en présence des officiels (2ème vice-président du Sénat, ministre de la Santé, gouverneur de la ville…), du président du Conseil d'administration de la Banque Congolaise Roger Yaghi, des cadres et agents, ainsi que des invités.

Le don en question est constitué de trois ambulances, un lot d'équipements hospitaliers et un lot important de produits pharmaceutiques d'une valeur totale de 400.000 dollars américains. En dépit d'une conjoncture difficile marquée par la crise financière internationale, fidèle à la tradition qui la caractérise depuis une vingtaine d'années, la Banque Congolaise a voulu se rapprocher davantage de la population à travers l'octroi de ce don. Le trois ambulances ont été remises respectivement aux médecins directeurs de trois hôpitaux susévoqués. Ceux-ci ont réceptionné aussi des équipements médicaux et des produits pharmaceutiques leur destinés. Par ailleurs, un lot important d'équipements destinés à l'usage des personnes vivant avec un handicap dans la ville de Kinshasa, a été remis au président de la Fédération des personnes vivant avec handicap.

Gratitude d'André Kimbuta à la Banque

Intervenant à cette occasion, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta a apprécié à sa juste valeur le geste posé par la Banque Congolaise en faveur de la population de Kinshasa. " C'est par l'acte que l'on reconnaît le vrai ami… C'est la démonstration que vous êtes un vrai Kinois, un ami des Kinois ". Rappelant la situation sanitaire qui prévaut à Kinshasa, André Kimbuta a fait savoir que cela exige une thérapeutique de choc. D'autant plus que la santé fait partie de cinq chantiers du quinquennat du chef de l'Etat. Dans la ville de Kinshasa, il y a un programme d'appui au secteur santé qui est la traduction kinoise de ce chantier. Pour lui, le geste posé par la Banque Congolaise est une contribution qui arrivé à point nommé pour soulager les Kinois confrontés au problème d'accessibilité aux soins de santé. Plusieurs cas de perte de vie humaine sont enregistrés suite au manque de médicaments, d'équipements, ou d'ambulances. André Kimbuta s'est félicité que l'appui de la Banque Congolaise concerne aussi bien les hôpitaux publics (hôpital général de Kinshasa et hôpital de Kintambo) qu'une formation médicale privée (hôpital Saint Joseph). Dans sa mission consistant à assurer le bien-être, l'Etat peut s'associer avec d'autres partenaires, comme la Banque Congolaise, a-t-il souligné.

Au-delà des remerciements adressés au PCA de la Banque Congolaise, Roger Yaghi, le gouverneur a émis les vœux de prospérité et de réussite à l'intention de cette banque proche de la population. Il en a profité pour rappeler à la Banque la promesse faite pour appuyer l'hôpital général de référence avec un incinérateur et un extracteur d'oxygène. En ce qui concerne l'extracteur d'oxygène à installer dans cette formation médicale, il pourra servir pour tous les hôpitaux de Kinshasa. Naturellement, le gouverneur a exhorté les bénéficiaires de ce don de l'utiliser à bon escient afin de renforcer leurs capacités d'action en faveur de la population.

La Banque Congolaise se porte bien

Dans son mot de circonstance, le PCA Roger Yaghi a mis en exergue que le développement d'un pays reste illusoire tant que son peuple n'a pas accès aux soins de santé adéquats. Les cinq chantiers de la République répondent à cette exigence et constituent un énorme défi à relever. La tâche est exaltante et immense pour le gouvernement dépourvu d'une grande partie de ses ressources financières du fait de la chute des cours des principaux produits d'importation consécutive à la crise. " Déjà partenaire du gouvernement et de la ville de Kinshasa dans de nombreux projets socio-économiques, la Banque Congolaise ne pouvait que soutenir l'action de l'Etat dans ce vaste chantier qui est le secteur santé ". Pour lui, le geste posé illustre l'attachement et l'amour de la Banque Congolaise envers les Congolais, mais aussi sa foi en l'avenir de la RDC.

Il a promis que cette assistance va s'étendre à d'autres provinces et hôpitaux du pays. S'adressant aux bénéficiaires, il a formulé une recommandation, à savoir : " gérer en bon père de famille, les véhicules, les équipements et les médicaments mis à leur disposition, afin que la population congolaise qui en est le bénéficiaire final, puisse en jouir ", Roger Yahgi a demandé à la population de continuer à faire confiance, comme par le passé, à la Banque Congolaise qui reste à son service.

A cette occasion, le PCA de la Banque Congolaise a démenti une rumeur distillée à Kinshasa faisant croire au public et à la clientèle que la Banque se porte mal. " Je voudrais vous rappeler qu'en dépit des difficultés provoquées par la crise financière que traverse l'économie mondiale en général, et celle de notre pays en particulier, les états financiers vous présentés au mois de mars dernier ont attesté de la solidité de votre Banque pendant cette période difficile ". Et d'ajouter que la Banque Congolaise est la banque la plus engagée auprès de la population et du gouvernement congolais à travers le soutien qu'elle accorde au pays et au programme économique. En 2008, c'est la banque qui a participé au financement de 23 % de l'économie de la RDC. Le Portefeuille crédit à l'économie de toutes les banques commerciale du Congo totalise environ 750 millions USD dont 171 millions USD pour la seule Banque Congolaise

Source : l 'Observateur