hopital_generalAu moins 400 personnes se sont enrôlées jeudi à la clinique Ngaliema, à Kinshasa, pour se faire traiter de la fente palatine et labiale, une malformation communément appelée bec de lièvre. Une équipe de médecins spécialistes sud-africains et congolais s’est mobilisée à cet effet pour des opérations chirurgicales

L’opération s’appelle « Smile ». Selon le Docteur Mwepu Mwebe des Cliniques universitaires, elle vise aussi bien les enfants que les adultes présentant une déformation labiale. Les personnes enregistrées seront opérées et internées gratuitement. La pathologie prend de l’ampleur à Kinshasa et à l’intérieur du pays, fait remarquer le Docteur Mwepu qui indique que celle-ci (la pathologie) a toujours existé. L’ampleur qu’elle prend aujourd’hui se justifie, d’après lui, parce que la population est de plus en plus informée, et que son diagnostic de plus en plus pratique. Surtout que, pour cette campagne, a enchaîné la même source, les médias, les églises et les ONG ont été mis à contribution dans la sensibilisation. Ce qui explique l’engouement.

source : Okapi