Mobutu_NzangaAprès la tenue du Forum national sur l’emploi, l’heure est à la mise en application des recommandations. C’est dans ce contexte que l’on inscrit l’entretien que le vice-Premier ministre chargé des Besoins sociaux de base a eu, hier mardi, avec la directrice du Bureau sous-régional du BIT pour l’Afrique centrale.

Le vice-Premier ministre en charge des Besoins sociaux de base, Mobutu Nzanga, s’est entretenu, hier mardi 26 mai avec la directrice du Bureau sous-régional du BIT (Bureau internationale du travail) pour l’Afrique centrale, Mme Davina Mayenga.

Au cours de cet échange, les deux personnalités ainsi que toute la délégation du BIT ont planché sur la nécessité de mettre sur pied « une politique nationale commune » relative à la protection sociale des travailleurs congolais.

A noter que la directrice du Bureau sous-régional du BIT pour l’Afrique centrale effectue, du 22 au 29 mai, une mission officielle en RDC. L’objectif principal de sa visite est de « passer en revue l’évolution de la situation de l’Institut national de sécurité sociale(INSS) en rapport avec le processus de mise en œuvre des recommandations antérieures du BIT portant sur la restructuration ainsi que sur la récupération des biens immeubles et des créances ». Un autre objectif et non des moindres poursuivi est de formuler des propositions sur les modalités de l’appui technique du BIT à la formulation de la politique nationale de protection sociale pour la résolution progressive des obstacles qui entravent le processus de la réforme de l’INSS. Sans oublier la collecte des informations sur l’évolution et le statut actuel des arriérés de cotisations et de la créance de l’INSS sur l’Etat ainsi que d’éventuels liens avec le processus de réforme…

A la fin de sa mission, la directrice du Bureau sous-régional du BIT pour l’Afrique centrale aimerait avoir « une meilleure connaissance de la situation actuelle de l’INSS, un feed-back de la position des autorités congolaises sur le positionnement de la politique nationale de protection sociale et sur l’approche conseillée en matière d’extension de celle-ci.

Au-delà de ces résultats, la mission du BIT compte également avoir un feed-back sur la position des autorités politiques en rapport avec l’opportunité de procéder à une révision du cadre juridique et réglementaire de la protection sociale en RDC.

Compte tenu des besoins de renforcement des capacités de l’INSS, la mission du BIT organisera prochainement, une journée de formation et d’échange sur les thèmes « L’approche du BIT en matière de protection sociale et la gouvernance financière de la sécurité sociale ».

A titre de rappel, le gouvernement congolais avait organisé en septembre 2007, un grand forum sur l’emploi.

Source : le Potentiel/Kinshasa