Des affrontements sont signalés depuis dimanche dernier entre les FARDC et les éléments de la LRA à Karisia et Kpodo, deux localités du territoire de Faradje, dans le district du Haut Uele. Selon la société civile et l’administrateur de ce territoire, 2 civils, dont le chef adjoint de Kpodo, ont déjà été tués

Selon les mêmes sources, les combats se sont poursuivis jusque lundi soir à 20h locales. Pas encore de bilan connu à part les deux personnes tuées à Kpodo, dont le chef adjoint de cette localité, abattu par la LRA avant l’intervention des militaires FARDC. La société civile parle également d’une personne blessée. Les éléments de LRA ont également pillé des chèvres et des vivres des autochtones, ajoute la même source qui indique par ailleurs qu’une centaine d’habitants du village Karisia ont fui et se sont installés, les uns à Tadu, et les autres à Awago. La panique a également gagné les habitants de Tadu, un village situé à 2 kilomètres de Karisia. D’ailleurs, ce mardi matin, à partir de Tadu, on entendait encore des détonations d’armes en provenance de Karisia.

Les deux villages, Karisia et Kpodo sont respectivement à 2 à 25 kilomètres au sud de Fardje centre.

source/okapi