Su_dedrapeauAprès son séjour à Goma et avant ses rencontres avec les officiels congolais, M. Anders Nordström, directeur général de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement a tenu un point de presse pour évoquer la nouvelle stratégie de développement de son pays en RDC pour la période 2009-2012.

L’engagement de la coopération suédoise au développement couvrira pour la période de quatre ans, ces trois secteurs ci-après : la paix, la réconciliation et la gouvernance démocratique ; le développement économique axé sur la réduction de la pauvreté en privilégiant l’agriculture et la sylviculture et la santé en plaçant un accent particulier sur la prévention, la prise en charge et la lutte contre l’impunité à l’endroit des violences sexuelles ainsi que la promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs.

Le directeur général de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement a rappelé également que « les grandes bases de la coopération au développement sont l’application de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies : une égalité accrue entre femmes et hommes, l’égalité des droits pour les femmes et l’importance de leur influence dans les domaines de la politique, de la sécurité et du développement ».

Avant d’annoncer que la coopération au développement avec la RDC s’élèvera à environ de 150 millions de couronnes suédoises pour 2009, soit 15 millions d’Euros ; 225 millions de couronnes suédoises pour 2010 soit 22,5 millions d’Euros et 275 millions de couronnes suédoises pour 2011 et 2012, soit 27,5 millions d’Euros.

M. Anders Nordström a indiqué que son pays a débloqué 45 millions de couronnes suédoises soit 4,5 millions d’Euros pour soutenir les élections locales, municipales et urbaines et un montant de 2,5 millions d’Euros a été déjà débloqué en attendant la seconde tranche.

Après avoir salué les efforts du gouvernement, de la communauté internationale et des Ong pour améliorer la situation humanitaire dans l’Est de la RDC, M. Anders Nordström a indiqué que son pays intervient dans l’aide humanitaire en RDC avec un montant de 20 millions d’Euros.

Enfin, il a soutenu que la Suède qui a fait preuve d’un constant engagement en faveur d’une évolution pacifique en RDC et a participé activement aux missions de paix des Nations unies dans le pays, entend nouer un dialogue solide avec le gouvernement congolais pour privilégier le développement axé sur la réduction de la pauvreté en privilégiant le secteur agricole et la santé.

C’est sera l’essentiel des entretiens que Anders Nordström aura avec les autorités congolaises au cours de son séjour à Kinshasa.

Source : le Potentiel/Kinshasa