RUBERWAEn vertu de l’article 24 des statuts de notre Parti le Rassemblement Congolais pour la Démocratie, en sigle le R.C.D une session ordinaire du Collège des Fondateurs a été ouverte le samedi 02 mai 2009 au siège du Parti sous la Présidence de Maître Azarias Ruberwa Manywa, Président National du Rassemblement Congolais pur la Démocratie. Sept points étaient inscrits à l’ordre du jour à savoir : 1. Vérification du quorum 2. Constitution du Bureau 3. Adoption de l’ordre du jour 4. Lecture et adoption des procès verbaux des dernières réunions du Collège des Fondateurs (12 Octobre 2006 et 28 Mars 2009) 5. Communication du Président 6. Rapport du Secrétaire général suivi d’un débat sur la vie du parti, notamment en ce qui concerne: - Les Fédérations - L’Assemblée Nationale et le sénat - Intervention du Gouverneur du Kasaï Occident et du Vice-Gouverneur du Bas-Congo - Les Alliances au niveau National et Provincial 7. Divers Après vérification du quorum, les membres du collège des Fondateurs ont constaté qu’ils pouvaient valablement siéger et désigner les membres du Bureau devant conduire la présente session et qui sont : - Président : Me Azarias Ruberwa Manywa - 1er Vice-Président : Théo Baruti Amissi Ikumayete - IIème Vice-Présidente : Faïda Mwangila Fabiola - Rapporteur : Dr. Gertrude Kitembo - Rapporteur Adjoint : Léon Muheto

1. De la communication du président Le Président National du RCD, Me Azarias Ruberwa Maniwa a introduit sa communication par rappeler que la présente session était une session ordinaire avant de recentrer les points inscrits à l’ordre du jour à cinq. Il a en outre rappelé les différentes activités qu’il a déployées notamment ses voyages aux Etats-Unis d’Amérique, en Europe où il a eu des contacts avec les autorités, les partis politiques, les associations humanitaires et les milieux scientifiques de ces pays. Le Président du parti a insisté sur la cohésion qui doit exister entre les membres du Parti pour la consolidation des acquis obtenus à travers la vie en commun au sein du Parti depuis bientôt 11 ans. Il a, à cet égard, fait le diagnostic du parti, en rappelant les acquis du passé, la situation actuelle et surtout a focalisé sa communication sur la vision pour l’avenir en retraçant les grandes lignes à titre de programme politique du parti. Ayant exhorté tous les membres du Collèges des fondateurs à travailler pour l’unité du Parti, il a en suite passé la parole au Secrétaire Général pour exposer le point relatif aux activités du Parti. 2. Du Rapport du Secrétaire Général sur le fonctionnement du parti Le secrétaire Général a présenté aux membres du Collège des Fondateurs l’évolution du parti depuis la dernière réunion à ce jour : - Etat du Parti - Relation du Parti avec les Institutions Etatiques - Etat de cotisation des membres La communication du Président ainsi que ce rapport du Secrétaire général ont fait l’objet des débats. Les interventions ont porté sur la vie du Parti, en relevant des critiques et émettant des propositions pour améliorer la marche du Parti. A la demande de certains membres, le Président a suspendu la séance pour sa reprise le lundi 04 mai 2009. Il a été décidé de la reprise de la session le lundi 04 mai 2009. La session du Collège des Fondateurs s’est poursuivie comme prévu le lundi 04 mai 2009 à 11h45, par le mot du Président National Me Azarias Ruberwa Manywa qui a rappelé à l’intention des membres les points inscrits à l’ordre du jour dont deux étaient déjà traités. Il est cependant revenu sur l’atmosphère qui règne au sein du Parti et qui, s’il perdure, conduirait à la rupture de l’unité de celui-ci. Il a également abordé la question des députés et sénateurs qui doivent assister aux débats du collège des Fondateurs parce qu’ils sont nos représentant dans les Institutions. Revenant sur la communication du Président et sur le rapport du Secrétaire Général, les camarades membres du collège des Fondateurs se sont succédés dans les interventions en rapport avec la vie du Parti soit par Motion d’information, des observations en sens divers dans un esprit démocratique, le Président n’ayant pas hésité de redonner deux à trois fois la parole aux membres qui le souhaitaient. Au cours de ces débats, il y a eu des camarades qui ont soutenu la démission des membres du leadership et d’autres qui ont soutenu la thèse de privilégier l’unité et le respect des textes qui fixent le mandat à 5 ans et à 3 ans les fonctions. Des débats et délibérations, il est ressorti le besoin de planifier les activités de redynamisation du Parti notamment la mise en place et l’installation des Fédérations ainsi que les ligues nationales des femmes et des jeunes. D’autres propositions ont été faites dans le sens d’améliorer les finances du Parti, son image, sa diplomatie, ses relations avec les autres Partis. Le débat s’étant poursuivi jusqu’à environ une heure du matin, par consensus les membres du Collège des Fondateurs ont décidé du renvoi de la réunion à une date à fixer et ce, pour permettre au Président National de mener des consultations. Depuis cette date, le Président National a engagé effectivement des consultations avec la plupart des membres du Collèges des Fondateurs ainsi que les députés et sénateurs membres du Parti. Au cours de ces consultations, le Président National a reçu des avis sur les pistes de solution par rapport aux problèmes qui se posent au Parti. Voilà pourquoi, faisant le rapport à la réunion de ce jour, le Président National est revenu à son exhortation sur l’unité du Parti qui constitue sa force, sur l’esprit de réconciliation et sur des valeurs comme le respect des textes, la démocratie, la tolérance, l’amour du travail bien fait, l’éthique… Les membres ont convenu de privilégier toutes ces valeurs pour faire avancer la vie du Parti. Il a également réfuté toutes les accusations fausses et dénuées de tout fondement portées à son rencontre et considérer les critiques constructives comme les bienvenues pour améliorer le travail du leadership. Les points relatifs aux rapports des députés et sénateurs, du Gouverneur du Kasaï Occidental et du Vice-Gouverneur du Bas-Congo ont été renvoyés à une prochaine session. Pour ce qui est du point relatif aux alliances, il a été de maintenir la décision exprimée à l’issue de la réunion extraordinaire du 28 mars 2009. Quant à la situation créée par quelques camarades qui n’ont pas voulu attendre la réunion de clôture de cette session, les membres du Collège des Fondateurs ont unanimement condamné leur attitude d’avoir voulu se substituer à l’organe et d’avoir propagé des fausses informations sur la prétendue tenue de la réunion de cet organe qui aurait destitué son Président National et le reste du leadership, ce qui est complètement faux car depuis la suspension, aucune réunion ne s’est pas tenue. Les membres du Collège précisent à l’attention de l’opinion nationale et internationale que le Président National du parti demeure bel et bien Maître Azarias Ruberwa Manywa qui continuera à engager le parti auprès des tiers jusqu’à la fin de mandat. Il en est de même des autres membres du leadership dont le mandat est en cours. Quant à ceux qui ont démissionné ou dont le mandat est déchu, les membres du Collège ont renvoyé l’examen de cette question à la prochaine session de cet organe. Des mesures particulières ont été prises pour garantir l’amélioration de la vie du Parti notamment en s’appuyant sur les orientations reprises dans la communication du Président National et sur des propositions venant des camarades. Enfin, les membres du Collège ont réitéré la volonté de voir les camarades qui ont crée le désordre en violation des statuts du parti revenir à la raison, Commencée à 3 heures la réunion s’est clôturée à 17 heures 30’. Fait à Kinshasa, le 06 juin 2009

Source : le Phare/Kinshasa