legumesLes vendeurs du marché Matadi Kibala situé sur la route Matadi ont été chassés depuis l’accident survenu la semaine dernière. Accident qui a coûté la vie à 7 personnes à cet endroit. Ces vendeurs mécontents se rabattent sur les avenues parallèles mais là aussi, ils y sont chassés. Le bourgmestre adjoint de la commune de Mont Ngafula rassure que pour des raisons de sécurité, des mesures sont prises pour délocaliser définitivement ce marché

Les vendeurs ont été chassés la semaine dernière, après qu’un accident ait survenu à ce marché. Ils se sont rabattus sur les avenues parallèles mais en vain. Les policiers les poursuivent là aussi, confisquent leurs marchandises. Par contre, ceux qui sont allés à la cité Pumbu ne sont pas dérangés. Ce mardi matin, boutiques, chambres froides et autres échoppes sont restés fermés. Le parking a été déplacé. Quelques vendeurs ont réagi pour exprimer leurs souhaits aux autorités urbaines de Kinshasa : « Depuis que les accidents ont commencé, aucun marchand jusque-là n’est décédé. Nous qui sommes là, même si vous faites le compte, nous nous portons bien, ça n’entre pas dans notre aille. Alors, comme on nous a chassés près de la route, nous avons empreinté ce couloir, raison pour laquelle nous voulons qu’on nous laisse tranquilles. »

Ce n’est pas la première fois que ces autorités prennent une telle décision. Selon le bourgmestre adjoint de la commune de Mont Ngafula quelques mesures sont prises pour faire respecter la décision.
Tryphon Wobin déclare: « Revenir je ne crois pas, parce que nous avons pris toutes les dispositions pour que ça soit vraiment une réussite totale. Ll y a une équipe qui est en permanence sur place. Ce qui faisait que le marché puisse exister c’est la présence des dépôts. Mais tant que nous serons ici, il n'y aura pas de marché »

Source : okapi
Une certaine opinion espère que cette fois-ci, la décision sur la fermeture de ce marché sera respectée rigoureusement et qu’il y aura un bon suivi.