Après le décès, il y a quelques mois, de l'artiste féminine Visa, le monde du spectacle congolais, vient de nouveau d'être frappé avec la mort du comédien Matondo Matthieu, plus connu sous le sobriquet de Sans-Souci.

Il est décédé, au courant de la nuit de lundi à mardi 22 et 23 juin, des suites d'une intervention chirurgicale, consécutive à un problème d'appendicite, nous a laissé entendre, un autre artiste, Masasi, croisé au gré du hasard.

Selon cet artiste, Sans-Souci qui de son vivant était diabétique et hypertendu était admis, dans une clinique où le drame est survenu.

Patron de la troupe théâtrale Sans-Souci d'Afrique, Matondo Mateya qui est un comédien confirmé a été façonné dans les moules du Cabaret Liyoto du catholique, père Buffalo. Il a connu un parcours élogieux dans le domaine du spectacle où avec d'autres compagnons de lutte, il a gravi les échelons du succès. Comédien inné, il n'avait pas à forcer la nature pour susciter le rire. Il a aussi exécuté la musique comme chanteur dans l'orchestre Bella-Bella.

Il quitte ce monde, au moment où dans les milieux du spectacle, de théâtre on a commencé de parler de réorganiser ce secteur en vue de contrer l'envahissement du marché congolais par des pièces de troupes étrangères.