FARDC_TroupesLes localités de Laylayi et d’Ekingi à Bunyakiri, dans le territoire de Kalehe (Sud Kivu), viennent d’être libérées par les Forces armées de la RDC (FARDCà des mains des FDLR, déclare le commandant de l’opération Kimya II (paix), le colonel  Delphin Kahimbi, dans un communiqué officiel remis à la presse.

Le colonel Kahimbi relève que dans le cadre de la poursuite des opérations militaires en phase préliminaire, les éléments des FARDC ont pu conquérir, le dimanche 21 Juin, la localité de Laylayi où était installé l’état-major du bataillon des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), localité située à l’Est de l’entité de Hombo, tandis que la localité d’Ekingi, à 16 km à l’Ouest de Bunyakiri, a été reprise le lundi 22 juin. C’était l’ancienne position du quartier général des rebelles hutus Rwandais des FDLR qui ont fui le Nord-Kivu pour déstabiliser la province du Sud-Kivu.

A l’issue des affrontements qui ont conduit à la reprise de ces localités, cinq éléments des FDLR ont été capturés avec 4 armes individuelles et leurs dépendants dont 12 civils (hommes et femmes) et 29 enfants parmi lesquels 23 âgés de 18 ans et 6 bébés.

Source : Acp