Union_europeennedrapeauM. Corneille Yambu-a-Ngoyi, ambassadeur de la République démocratique du Congo auprès de l'Union européenne à Bruxelles, a adressé la semaine dernière ses lettres d'adieux aussi bien aux instances de l'UE qu'au Bureau du Groupe ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique), a-t-on appris vendredi dans la capitale belge.

Ces adieux, qui interviennent à la suite de la décision prise par Kinshasa de fusionner les représentations congolaises auprès du Royaume de Belgique et des Communautés européennes, marquent ainsi la fin d'un mandat débuté en novembre 2006, après les premières élections démocratiques organisées en RDC depuis 40 ans et brillamment remportées par le président Joseph Kabila Kabange.

Au plan politique et diplomatique, la présence de M. Yambu-a-Ngoyi à la tête de la Représentation permanente de la RDC aura été marquée par son engagement à assurer une visibilité constante du pays sur la scène européenne, notamment en contribuant à l'amélioration du regard des instances de l'Union vis-à-vis des institutions de la république post-électorales, dans l'optique de la préservation des acquis démocratiques, gage de l'édification d'un Etat de droit.

De même, le diplomate congolais s'est investi à relayer les orientations gouvernementales devant l'Union européenne et le Groupe des Etats ACP, en vue d'une perception claire de la vision des instances nationales en matière de dialogue politique avec ses partenaires multilatéraux ainsi que de rapports cordiaux avec ses voisins, aux fins de la pacification du pays et d'une intégration régionale gagnant-gagnant.

Au niveau économique et commercial, l'ambassadeur Yambu a mis son mandat à profit pour négocier la ratification par les autorités congolaises de l'Accord de partenariat ACP-CE signé à Cotonou le 23 juin 2000 et révisé à Luxembourg le 25 juin 2005, ouvrant ainsi à la RDC le bénéfice du 10ème FED (Fond européen de développement), pour une enveloppe évaluée à plus de 400 millions d'euros.

Il s'est par ailleurs occupé des négociations de l'Accord de Partenariat économique (APE) entre l'Union européenne et la RDC au sein de la sous-région Afrique centrale. C'est aussi dans ce cadre que la Représentation permanente congolaise, en synergie avec ministères des Affaires étrangères, des Finances et de l'Economie, a permis l'obtention auprès de l'Organisation internationale de la Francophonie et de l'Union européenne le financement du séminaire de sensibilisation des parlementaires congolais sur les APE, tenu à Kinshasa les 21 et 22 juin courant.

Au cours de son mandat, l'ambassadeur Yambu a également assuré une plus grande fluidité des informations à destination des diverses institutions, de même qu'il a toujours répondu présent, à côté des ministres et parlementaires congolais, lors de grandes conférences politiques, économiques et culturelles intéressant le pays. C'est dans ce registre qu'il a notamment assumé la présidence du sous-comité Administrations, Finances et Ressources humaines au sein du Comité des ambassadeurs du Groupe ACP et représenté les Missions diplomatiques de l'Afrique centrale accréditées à Bruxelles lors des différentes étapes des négociations sur les APE avec l'Union européenne.

Né le 28 février 1959 à Tshofa dans la Province du Kasaï oriental, M. Corneille Yambu-a-Ngoyi est titulaire d'un diplôme d'Etudes supérieures en Droit, décroché en 2005, après avoir oeuvré entre autre comme assistant d'enseignement puis chef des travaux à la Faculté de Droit à l'Université de Lubumbashi, avocat au Barreau de Kinshasa et conseiller juridique dans plusieurs cabinets ministériels