Logo_EUSECLa Mission d’assistance et de conseil de l’Union européenne en matière de réforme du secteur de la sécurité en République Démocratique du Congo (EUSEC-RDC) fait le bilan de son action aux côtés des FARDC, l’armée congolaise, à l’occasion de la clôture de la 4ème année de ses activités dans le pays.

Cette mission européenne, arrivée en RDC en mai 2005, soutient en effet depuis quatre années, en étroite coordination avec les partenaires de la communauté internationale, les efforts des autorités congolaises pour la reconstruction et la restructuration d’une armée nationale, unifiée et démocratique.

On indique, de source officielle de l’EUSEC à Kinshasa, que les actions de la mission ont étér   réalisées notamment dans les domaines de conseil et d’assistance, ainsi que de la modernisation de l’administration des Forces armées de la RDC.

Dans le domaine de conseil et d’assistance, la mission de l’EUSEC s’exerce au travers de différents conseillers militaires mis en place au sein du ministère de la Défense et des états-majors, qui travaillent en  étroite collaboration avec les autorités congolaises et les officiers d’état-major chargés de la réforme de l’armée. Cette mission de conseil et d’assistance étend ses  ramifications aux régions militaires du pays.

Dans le domaine de la modernisation de l’administration des FARDC, l’EUSEC-RDC a lancé en 2006 un projet visant à redynamiser et à moderniser l’administration des personnels et des finances de l’armée congolaise. Ce projet, mené en partenariat avec les responsables du ministère congolais de la Défense, s’articule autour de quatre points principaux, à savoir la maîtrise des effectifs de l’armée par le recensement biométrique des militaires, la constitution d’une base de données et la distribution des cartes d’identité militaires sécurisées ; l’installation d’un réseau informatique ; la remise à niveau et la formation des cadres administratifs des FARDC, ainsi que l’extension de la chaîne de paiement en vue de recréer les chaînes administratives financières au sein des structures militaires.

La quatrième année de la mission EUSEC en RDC  s’est achevée  notamment  par formation de 83

Informaticiens, parmi lesquels des techniciens et administrateurs de réseaux, des programmeurs d’applications en environnement Web, ainsi que des analystes programmeurs et administrateurs de bases de données qui ont reçu dernièrement leurs diplômes après 9 mois  de cours.  Cette formation a été financée par le Royaume Uni pour un montant de 452.000 Euros, tandis que  l’infrastructure informatique et  l’installation d’un réseau  informatique ont été financées par l’UEet ses Etats-membres à hauteur de 2,5 millions Euros

Source : Acp