Arm_e_congolaiseDes combats sont signalés à nouveau la nuit de lundi à mardi dans la province du Nord-Kivu. Ils ont opposé les FARDC aux combattants du PARECO, dans le village de Kamandi-lac, à plus de 100 Km au Sud du chef – lieu du territoire de Lubero. Le bilan fait état de 6 combattants Pareco tués, deux armes récupérées et un militaire FARDC blessé

C'est vers mi-nuit que l’offensive a été menée par des combattants du PARECO alliés aux FDLR sur les positions FARDC à Kamandi, indiquent des sources sur place. Cette attaque a été vouée à l’échec, d’après les responsables FARDC dans ce secteur. Les assaillants ont été repoussés à plus de 10 km de Kamandi-lac avant d’être dispersés dans le parc où ils ont été poursuivis par l’armée régulière. Le bilan provisoire fait état de 6 Pareco tués, dont un officier. Côté FARDC, on enregistre un seul blessé, indique des sources militaires.

Le Colonel Chuma ajoute que le calme est revenu depuis 6 heures du matin à Kamandi-lac. La présence des FARDC a même été renforcée ce mardi matin.
D’autre part, les administratifs à Kamandi signalent le déplacement de toute la population suite à ces affrontements.

Plusieurs sources jointes dans ce secteur indiquent que les Mai Mai Pareco, réfractaires au processus d’intégration sont devenus très actifs dans cette zone. Ils se réorganisent pour reprendre le contrôle de leurs anciennes positions qu’ils occupaient jadis.

Source : okapi