Les ministres de la RDC, du Rwanda et du Burundi se réunissent, depuis ce vendredi à Goma. Cette rencontre a pour objectif de faire sortir des mesures visant le renforcement de la sécurité et la consolidation de la paix dans la sous-région

Dans leur réunion, les ministres de la défense des trois pays membres de la CEPGL vont débattre spécialement sur le rapport issu de la réunion des experts d’hier jeudi. Ils vont à cet effet accorder une attention particulière sur l’état d’avancement des processus de paix au Burundi, et à l’est de la RDC. C’est ce qu’à expliqué GabielToyi, secrétaire exécutif de la CEPGL, demandant aux participants de compléter et de adopter le rapport des experts.

La grande question de la porosité des frontières, source de la circulation incontrôlée des armes et rebelles dans la sous-région, devra être aussi débattue. C’est la proposition du ministre burundais de la défense, Germain Niyoyankana : «La RDC a été toujours une terre d’asile des groupes armés, dont la détermination de déstabiliser leurs pays d’origine persiste jusqu’à ce jour. Passer sous silence cette situation dans notre rencontre, serait préjudiciable à nos responsabilités

Au cours de cette journée, les 3 ministres vont échanger, avec les chefs d’états majors généraux des trois pays et les experts sur le projet de rapport, en matière sécuritaire, à soumettre à leur tour aux chefs des 3 Etats membres de la CEPGL
.