chantierLe trafic a repris samedi sur le pont Oroa après environ trois mois d’interruption, à 25 kilomètres au sud de Bunia, sur l’axe routier Bunia-Komanda. La réhabilitation de ce pont de 20 mètres a été financée par le gouvernement provincial grâce à l’expertise d’un groupe de techniciens de l’Office des routes

Des véhicules passaient samedi sur le pont Oroa sous la surveillance d’une équipe de l’Office des routes qui a exécuté les travaux de réhabilitation. L’ingénieur Kofinapamgi, chef de cette équipe n’a qu’une seule préoccupation, celle de recommander aux usagers le respect de tonnage : « Ils doivent réglementer leur tonnage. C’était un pont de 30 tonnes, aujourd’hui les véhicules arrivent à 50 ou même à 60 tonnes. Le problème de ce pont-ci était le problème de surcharge »
Le pont Oroa a été réhabilité sur fonds propres du gouvernement de la Province Orientale. Mais le coût n’a pas été révélé. Selon Raymond Tshedia, l’un des conseillers de ce gouvernement, quatre autres ponts sur le même axe Bunia-Komanda ont également été réhabilités. Cependant, il reste en reste d’autres à réfectionner : « Tous les quatre ponts, Ndoya, Olu, Talolo et Oroa sont maintenant en très bon état. Il reste maintenant l’axe Buni-Mahagi, nous avons un pont en état dégradé, c’est le pont Turu, à Jina. Je vais faire rapport au gouvernement provincial pour que ce pont soit aussi remis en état »

Pour rappel, une bretelle tracée à côté de ce pont par la Monuc a servi momentanément les usagers durant toute la période d’interruption du trafic.

Source : Okapi