ferryLe trafic entre Brazzaville et Kinshasa a repris samedi sur le fleuve Congo. Il était suspendu depuis plus d'une semaine à cause de la grève de l'Onatra. Grève qui a engendré des conséquences néfastes dans la capitale voisine (Brazzaville), d’après l’inspecteur des douanes brazzavilloises

Le grand bac « Matadi de l’Onatra a accosté à 10 heures hier samedi à Brazzaville, en présence d’une grande foule de commerçants et passagers. Voici une semaine déjà que le trafic fluvial a été perturbé entre les deux capitales. Et les petits commerçants de la RDC laissés pour compte dans les rues de Brazzaville. Mercredi dernier, un bateau ATC de Brazzaville avait été refoulé du beach Ngobila par les services de l’Onatra en grève. De même, les canots rapides avaient été, pendant quelques jours, interdits de circuler. D’après l’inspecteur Barthélemy Malanda des douanes brazzavilloises, les pertes dues à cette grève ont été de l’ordre de 6 à 10 millions de dollars par jour. Pour sa part, l’inspecteur Gaston Ntounda a fustigé le comportement des services de l’Onatra qui ont sérieusement perturbé le trafic alors que la partie brazzavilloise n’était pas concernée par cette grève. Les petits commerçants de Brazzaville qui commençaient à se plaindre de la rareté de produits venant de Kinshasa ont salué la reprise du trafic, même si le tout premier bateau n’a quasiment rien amener pour eux. Lundi, certainement la journée sera bonne, a confié l’un d’eux.

source : okapi