Les émetteurs Radio France Internationale,RFI, de Kinshasa, Matadi, Kisangani et Lubumbashi ont été coupé, dimanche, alors que celui de Bukavu l’a été depuis le 10 juin dernier. Selon porte- parole du gouvernement, Lambert Mende, les autorités congolaises ont signifié, depuis vendredi dernier, à RFI la résiliation de son contrat. Ces autorités accusent RFI de diffuser des informations qui troublent le processus de paix dans l’Est de la RDC. Lambert Mende compte donner un point de presse mardi pour donner plus de précisions à ce sujet. Pour sa part, RFI proteste contre cette décision, estimant qu’elle n’a fait que restituer normalement des éléments d’informations

Source : okapi /kinshasa