La réalité est que jusque-là nos ambassadeurs n'ont jamais joué véritablement leur rôle, celui de défendre l'image du pays à l'extérieur. Ils se complaisent à la délivrance des visas et à la vente des passeports, reléguant au dernier plan leur principale mission. D'aucuns se souviendront que lors de la dernière conférence du corps diplomatique congolais tenue au ministère des Affaires étrangères à Kinshasa, le ministre Thambwe Mwamba n'avait pas porté des gants pour fustiger la léthargie qui caractérise nos ambassades. Le tableau qu'il en avait peint était sombre. Il n'est pas étonnant qu'on en arrive là aujourd'hui.

Mais la question qui mérite d'être posée est celle de savoir si les ambassadeurs politiciens ou l'inverse, c'est selon, seront à mesure de relever le défi de restaurer l'image et le prestige de la RDC sur sellette sur le plan mondial. Tant que le problème de fond, celui des moyens, ne sera pas résolu, l'on se demande comment nos nouveaux ambassadeurs s'en sortiront-ils ?

L'autre écueil non moins important concerne le profil du personnel diplomatique que la RDC place dans des postes. Certains ont un niveau intellectuel qui pose problème. D'autres ont un passé qui n'honore pas la nation par leur gestion calamiteuse en tant que ministres ou mandataires publics dans les entreprises du portefeuille.

Ailleurs, les nominations des ambassadeurs font l'objet des débats au parlement. Pourquoi la RDC ne suit-elle pas l'exemple d'autres pays dont la démarche aboutit à des résultats positifs ? Jusqu'à quand nous considérons-nous toujours comme un pays hors norme ? Mais le vin étant tiré et qu'il faut le boire, il revient au ministre des Affaires étrangères de tenir à l'œil ces ambassadeurs qui se prennent souvent pour des affairistes que des représentants de notre pays. De ce côté-là aussi il faut frapper comme à la magistrature et dans tous les services publics.

Rombaut Ot.

Noms des nouveaux ambassadeurs et leurs postes

1. Atundu Liondo : Brazzaville

2. Kaseba Floribert : Lusaka (Zambie)

3. Kikaya bin Karubi : Londres (Grande Bretagne)

4. Kilufia : Ottawa (Canada)

5. Mira Ndjoku : Paris (France)

6. Mova Sakanya Henri : Bruxelles (Belgique)

7. Muzungu Christophe : Rabat (Maroc)

8. Okoto Charles : Kampala (Ouganda)

9. Nkulu Kilombo : Kigali (Rwanda)

10. Shakembo : Berlin (Allemagne)

 

Personnel attaché à l'ambassade à Bruxelles

- Kakhoze bin Bulongo : ministre conseiller

- Kyape Katay : ministre conseiller

- Mayele Ebokwol : Ministre conseiller

- Nzeza Konko : ministre conseiller

- Kabal Bongho : deuxième conseiller

- Mwewa Jean Claude : premier secrétaire


Source : l'observateur/Kinshasa