Les FARDC annoncent la conquête le week-end dernier, après de violents combats, de trois nouvelles localités jadis sous contrôle des miliciens du Front populaire pour la Justice au Congo, FPJC. Il s’agit de Butembo, Nyasona et de Fichama, situés tous à plus de 50 kilomètres au sud de Bunia. Certains officiers des FARDC affirment qu’une dizaine des miliciens auraient été tués au cours de ces accrochages

Selon certains officiers, sept localités sont déjà passées sous contrôle des FARDC depuis le début de l’opération conjointe Monuc-FARDC dénommée « Pierre d’acier », lancée depuis une semaine contre les miliciens. Trois autres villages ont été récupérés par les FARDC le vendredi dernier. Il s’agit de Matalatala, Bialos, Alumba et de Kpauma. Selon un officier des FARDC, il y a eu 12 morts du coté des miliciens. Un bilan revu à la baisse par des sources militaires de la Monuc qui elles, parlent plutôt de 7 miliciens tués. Du côté des FARDC, il y aurait également des blessés graves. Hier lundi, Adirodu Mbadu, comandant des opérations du FPJC a confirmé le bombardement de leurs positions de Mont Hoyo et de Bulanzabo par les forces loyalistes. Mais il n’a pas reconnu une seule perte en vies humaines dans les rangs de ses combattants.

Source : Okapi