Face au problème calamiteux de gestion des hôpitaux publics, le ministre de la Santé publique Mopipi Mukulumanya envisage un nouveau mode de gestion de ces établissements sanitaires

Un nouveau mode de gestion sera prochainement mis à la portée de tous les hôpitaux publics en vue de faciliter le travail et d’harmoniser les normes de gestion. Selon le ministre Mopipi, les factures fantaisistes résultent du fait que l’on n’a pas tenu compte des règles de gestion de ces établissements.
« Il faut retenir le fait que la gestion d’un établissement, d’une entreprise ou même d’une formation sanitaire exige que l’on puisse d’abord couvrir ses charges d’exploitation. Dans le cas d’espèce, il n, y a pas de manuels de gestion des finances publiques ». Selon lui, les services de son ministère réfléchissent déjà sur les mécanismes qui permettront d’élaborer un manuel de gestion administrative et financière des hôpitaux. Cette façon de faire, pense-t-il encore, pourra apaiser tout le monde. L’on fera en sorte que tous ceux qui vont gérer les hôpitaux de formation sanitaire dans les jours à venir puissent justifier d’une compétence managériale.

Source : Okapi