Une cargaison d’engins de travaux publics destinés à la réhabilitation des routes a été embarquée mardi à de Kinshasa destination du Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Occidental. 

Selon le 2ème secrétaire chef du secteur infrastructures et transport de la délégation de la Commission européenne en RDC ? Diego Escalona, ce matériel est expédié à Kananga pour l’équipement de la brigade de l’Office des routes de cette partie du pays, en vue de lui permettre

 

d’assurer la réhabilitation des tronçons Kananga - Tshikapa et Kananga - Boutshamba de la

 

Nationale n°1.

 

La cargaison est composée de deux buldozers, trois camions chargeurs, une tractopelle, un compacteur, quinze camions et d’un camion atelier. Son coût est évalué à 6 millions d’Euros sur les 130 millions que le deuxième Programme d’appui à la réhabilitation (PAR II) a déjà reçus du Fonds européen de développement (FED) de la Commission européenne pour équiper toutes les brigades de l’Office des routes à travers la RDC.

 

 

Un autre lot de même nature est actuellement en débarquement au port de Lisala, dans la province de l’Equateur (Nord de la RDC) pour rééquiper la brigade de l’Office des routes de cette province qui s’occupe de la réhabilitation de la route Mbandaka - Bikoro. Les brigades de Kinshasa, Kenge et Bandundu-ville ont déjà été équipées, tandis que celles de Lubumbashi et de Bukavu le seront très prochainement. L’objectif du PAR II est de relier par route toutes les villes de la RDC.

Source : Acp