Un matériel d’une valeur estimée à 180 millions de dollars est mis par l’Union européenne (UE) à la disposition des brigades de l’Office de routes (OR) de Kananga, au Kasaï-Occidental, et de Lisala, à l’Equateur, pour la réhabilitation des tronçons routiers Kananga-Tshikapa, et Lisala-Bumba

Ce matériel, constitué notamment, des bulldozers, des compacteurs, niveleuses, des camions porteurs et autres engins. Selon M. Diego Escalona, chargé de la section infrastructures et transport de la Délégation de la Commission européenne en RDC, cet appui n’est ni un prêt ni une dette, mais une subvention, donc, non remboursable. Il entre dans le cadre plus large, celui de du programme d’appui à la réhabilitation, a-t-il précisé. « Je tiens que ce soit clair : là ce ne sont pas des prêts, ce n’est pas de la dette, ce sont des dons, de la subvention, donc, non remboursable », a insisté Diego Escalona.