Les Casques bleus de la MONUC, en dehors de leur mission première de maintien de la paix, mènent aussi régulièrement des activités sociales, notamment dans le cadre du projet CIMIC (activités civilo-militaires de la MONUC). C’est le cas du contingent tunisien qui, en rendant visite le mercredi 12 août aux enfants du Centre pédiatrique et orphelinat de Kimbondo, dans la périphérie de Kinshasa, leur a fait don d’un lot de produits pharmaceutiques.

 

Le commandant du contingent tunisien, le colonel Fathalli Mongi, qui a conduit la délégation, a expliqué à l’assistance que le mandat et le rôle de la MONUC ne sont pas seulement politiques, car il comporte aussi un aspect social, en ce sens que la mission onusienne vient aussi en aide aux populations en difficultés, en contribuant un tant soit peu à l’amélioration de leurs conditions de vie. Le colonel tunisien expliquait ainsi le motif de ce geste philanthropique qui a consisté en un don de produits pharmaceutiques et de vivres au profit de ce centre pédiatrique qui est en même temps un orphelinat. Le contingent tunisien a également partagé un repas avec les enfants, projeté un film ludique avant de procéder à des consultations médicales.Le médecin-chef de l’équipe médicale de cette institution, Dr Papy Lungu, a remercié le contingent tunisien et la MONUC dans son ensemble, pour son soutien ; surtout que ce geste n’est pas le premier du genre. La MONUC a déjà apporté son appui à travers son programme de Projets à impact rapide dans plusieurs domaines (Infrastructures, médical, alimentaires…).

Le souhait de Dr Lungu est que des institutions étatiques ou non, emboîtent le pas à la MONUC, pour aider cette structure caritative qui ne vit que des dons et aides ponctuels, à continuer à accueillir et soigner les enfants et jeunes vulnérables.

L’opération menée à Kimbondo par le contingent tunisien, est la quatrième du genre en faveur des populations congolaises depuis le début de cette année.

Les Casques bleus tunisiens ont, à l’occasion de la journée mondiale de la santé, le 07 mai dernier et de la Journée contre le tabac, le 31 mai, sensibiliser les élèves de deux Instituts secondaires, contre les infections sexuellement transmissibles (IST), leVih/Sida, l’alcoolisme et le tabagisme.

Un mois avant d’aller rendre visite aux enfants du centre de Kimbondo, ces soldats de la paix ont, à la date commémorative de la Journée mondiale des populations, le 11 juillet, mener une action de sensibilisation au planning familial et le contrôle des naissances à l’intention des femmes de l’ONG «Femme noire, Femme africaine», une association œuvrant pour la protection et l’encadrement des femmes et des enfants, et dans la lutte contre le Vih/Sida et la pauvreté.

Au cours de ces différentes actions, les Casques bleus tunisiens ont offert des cadeaux, des vivres et des médicaments.


Source : Monuc